rpg.pbem.online

Search

Items tagged with: liberté

#Appel : « Il faut remettre #JulianAssange en #liberté »


_Le 6 février, Günter Wallraff (journaliste d'investigation), Sigmar Gabriel (ancien ministre fédéral des Affaires étrangères), Gerhart Baum (ancien ministre fédéral de l'Intérieur) et Sevim Dagdelen (membre du Parlement fédéral) ont présenté l'appel « Il faut remettre Julian Assange en liberté » lors d’une conférence de presse fédérale à Berlin, qui a été signé par plus de 100 personnalités de la politique, des sciences, de la culture et des médias.15 500 personnes ont signé l'appel depuis lors.
_

Nous sommes profondément préoccupés pour la vie du journaliste et fondateur de #Wikileaks, Julian #Assange, qui est détenu depuis plus de six mois dans la prison britannique de haute sécurité de Belmarsh, dans un état de #santé critique, dans l’attente d’une extradition vers les USA. Nous soutenons l'appel du rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, à la libération immédiate de Julian Assange pour des raisons médicales et pour des raisons d'État de droit. (...)
#ONU #Berlin #justice
 
Image/Photo
Imagine being arbitrarily detained for 9 years for telling the truth and exposing the shit our government are doing in solitary confinement in Belmarsh prison, as if you were locked in a house and never be able to go outside, no books, no tv, no pet, no music, no friends, no lover...and the whole after being locked in a little embassy which became 1984 during the last two years

#ActionForAssange #FreeAssange #carlosghosn #ghosn #julianassange #assange #liberté #prison #capitalisme #freeassange #wikileaks #gouvernements #justice #journalisme #transparence #freedom #journalism #journalist #usa #uk #censorship #liberté
 
Image/Photo
Imagine being arbitrarily detained for 9 years for telling the truth and exposing the shit our government are doing in solitary confinement in Belmarsh prison, as if you were locked in a house and never be able to go outside, no books, no tv, no pet, no music, no friends, no lover...and the whole after being locked in a little embassy which became 1984 during the last two years

#ActionForAssange #FreeAssange #carlosghosn #ghosn #julianassange #assange #liberté #prison #capitalisme #freeassange #wikileaks #gouvernements #justice #journalisme #transparence #freedom #journalism #journalist #usa #uk #censorship #liberté
 
I was deeply shaken while witnessing yesterday’s events in Westminster Magistrates Court. Every decision was railroaded through over the scarcely heard arguments and objections of Assange’s legal team, by a magistrate who barely pretended to be listening.

Before I get on to the blatant lack of fair process, the first thing I must note was Julian’s condition. I was badly shocked by just how much weight my friend has lost, by the speed his hair has receded and by the appearance of premature and vastly accelerated ageing. He has a pronounced limp I have never seen before. Since his arrest he has lost over 15 kg in weight.

But his physical appearance was not as shocking as his mental deterioration. When asked to give his name and date of birth, he struggled visibly over several seconds to recall both. I will come to the important content of his statement at the end of proceedings in due course, but his difficulty in making it was very evident; it was a real struggle for him to articulate the words and focus his train of thought.

Until yesterday I had always been quietly sceptical of those who claimed that Julian’s treatment amounted to torture – even of Nils Melzer, the UN Special Rapporteur on Torture – and sceptical of those who suggested he may be subject to debilitating drug treatments. But having attended the trials in Uzbekistan of several victims of extreme torture, and having worked with survivors from Sierra Leone and elsewhere, I can tell you that yesterday changed my mind entirely and Julian exhibited exactly the symptoms of a torture victim brought blinking into the light, particularly in terms of disorientation, confusion, and the real struggle to assert free will through the fog of learned helplessness.

https://www.craigmurray.org.uk/archives/2019/10/assange-in-court/

#UK #London #USA #empire #news #politics #activism #FreeAssange #FreeChelseaManning #FreeManning #Assange #freedom #protectJulian J #NoUSExtradition #CrimesAgainstHumanity #AntiWar #craigmurray #julianassange #wikileaks #freedom #journalism #journalist #usa #uk #jail #censorship #liberté #france #macrondegage
Assange in Court
 
I was deeply shaken while witnessing yesterday’s events in Westminster Magistrates Court. Every decision was railroaded through over the scarcely heard arguments and objections of Assange’s legal team, by a magistrate who barely pretended to be listening.

Before I get on to the blatant lack of fair process, the first thing I must note was Julian’s condition. I was badly shocked by just how much weight my friend has lost, by the speed his hair has receded and by the appearance of premature and vastly accelerated ageing. He has a pronounced limp I have never seen before. Since his arrest he has lost over 15 kg in weight.

But his physical appearance was not as shocking as his mental deterioration. When asked to give his name and date of birth, he struggled visibly over several seconds to recall both. I will come to the important content of his statement at the end of proceedings in due course, but his difficulty in making it was very evident; it was a real struggle for him to articulate the words and focus his train of thought.

Until yesterday I had always been quietly sceptical of those who claimed that Julian’s treatment amounted to torture – even of Nils Melzer, the UN Special Rapporteur on Torture – and sceptical of those who suggested he may be subject to debilitating drug treatments. But having attended the trials in Uzbekistan of several victims of extreme torture, and having worked with survivors from Sierra Leone and elsewhere, I can tell you that yesterday changed my mind entirely and Julian exhibited exactly the symptoms of a torture victim brought blinking into the light, particularly in terms of disorientation, confusion, and the real struggle to assert free will through the fog of learned helplessness.

https://www.craigmurray.org.uk/archives/2019/10/assange-in-court/

#UK #London #USA #empire #news #politics #activism #FreeAssange #FreeChelseaManning #FreeManning #Assange #freedom #protectJulian J #NoUSExtradition #CrimesAgainstHumanity #AntiWar #craigmurray #julianassange #wikileaks #freedom #journalism #journalist #usa #uk #jail #censorship #liberté #france #macrondegage
Assange in Court
 

La #liberté d'une #société se mesure au traitement qu'elle inflige à son #dissident le plus gênant -- Caitlin #Johnstone


https://www.legrandsoir.info/la-liberte-d-une-societe-se-mesure-au-traitement-qu-elle-inflige-a-son-dissident-le-plus-genant.html

A #Society Is Only As Free As Its Most Troublesome Political Dissident -- #CaitlinJohnstone


https://caitlinjohnstone.com/2019/09/02/a-society-is-only-as-free-as-its-most-troublesome-political-dissident/
#Assange #JA #JulianAssange #Wikileaks #États-Unis #Grande-Bretagne #Suède #Australie #Equateur #UK #USA #massmedia #MSM #médias
 
La télévision forge-t-elle des individus ou des moutons ?

Vivre en troupeau en se pensant libres

#liberté #télévision #mouton #individu

https://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/DUFOUR/15491
Tags: #dandelíon

via dandelion* client (Source)
 
Salut le monde, je suis #nouveauici.

J'aime la #liberté #voiture #moto
les #balades, la bonne #cuisine, les #piques-nique aussi
et bien sur ... les #apéro(s) ;)

Je tourne sous #GNU / #Linux

A bientôt

Je s'appelle Groot ;)
 
Salut le monde, je suis #nouveauici.

J'aime la #liberté #voiture #moto
les #balades, la bonne #cuisine, les #piques-nique aussi
et bien sur ... les #apéro(s) ;)

Je tourne sous #GNU / #Linux

A bientôt

Je s'appelle Groot ;)
 
Image/Photo

un bâton dans la roue du libéralisme


« barricadés dans des salles interdites au public, des négociateurs tapissent d’acronymes les nouvelles tables de la loi commerciale »
« une nouvelle vague de libéralisation déferle »
« l’ordre marchand n’a pas de principes »
« l’armée des lobbyistes et avocats d’affaires ... n’a d’autre mandat que celui de l’argent »

le Monde Diplomatique : un bâton dans la roue du libéralisme

#LeMondeDiplomatique #le-monde-diplomatique #mdiplo #Monde #Diplomatique #MondeDiplomatique #monde-diplomatique
#TTIP #TAFTA = Traité de libre-échange transatlantique #UE / #USA
#CETA = traité de libre-échange entre l’UE et le #Canada
#JEFTA = traité de libre-échange entre l’UE et le #Japon
#accord-de-libre-échange #UE #Singapore #Singapour
#multinationales #mondialisation #lobbies #lobby #lobbying #corruption #EvasionFiscale #evasions-fiscales #leaks #impôts #mensonges #fraude #compétitivité #exportations #délocalisations #salaires #normes #norme #contraintes #contrainte #dumping #social #social-dumping #observatoire-des-multinationales #ObservatoireDesMultinationales
#europe #oligarchie #EuropäischeUnion #EU Commission #EU #UE #UnionEuropéenne #CommissionEuropéenne #élites #élite #politique #mépris #mépris-de-classe #politique #austérité #directives #réformes #troïka #traité #economy #finance #économie #argent #croissance
#France #liberté #peuple #citoyen #citoyens #Attac #attac fr #droits-des-citoyens #droits-humains #précarité
 

Peut-on diffuser des images de la police ?


«La prise d’image d’un policier sur la voie publique est libre, il n’y a pas besoin de flouter son visage. Sauf en cas de mission spéciale », explique au Parisienune source policière énumérant les cas particuliers des policiers des services d’intervention, de la lutte antiterroriste, et du contre-espionnage.

Ces dispositions sont détaillées dans une circulaire du 23 décembre 2008 : « Les policiers ne peuvent donc s’opposer à l’enregistrement de leur image lorsqu’ils effectuent une mission.» Et de préciser : «Il est exclu d’interpeller pour cette raison la personne effectuant l’enregistrement, de lui retirer son matériel ou de détruire l’enregistrement ou son support». Me Delphine Meillet, spécialiste du droit à l'image nous le confirme : «Il n’y a pas de délit, donc pas d’interpellation ni de confiscation possible

«Oui, il est possible de publier sur Facebook ou n’importe quel autre réseau social des images, mais si le but est de vilipender, injurier la police, c’est strictement interdit par la loi»,

Si le motif de la diffusion est l’intérêt général, elle est donc autorisée. C’est d’ailleurs stipulé dans la circulaire de 2008 : «La liberté de l’information, qu’elle soit le fait de la presse ou d’un simple particulier prime sur le droit au respect de l’image ou de la vie privée dès lors que cette liberté n’est pas dévoyée par une atteinte à la dignité de la personne ou au secret de l’enquête ou de l’instruction. »

L’enquête devra donc déterminer si en diffusant en direct sur Facebook sa vidéo, Amal Bentounsi avait pour but de provoquer des commentaires haineux, ou si cette vidéo relève de l’intérêt général.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/amal-bentousi-interpellee-peut-on-diffuser-des-images-de-la-police-09-06-2017-7033830.php

#image #video #police #diffusion #liberté #acab #police #droit
 

Peut-on diffuser des images de la police ?


«La prise d’image d’un policier sur la voie publique est libre, il n’y a pas besoin de flouter son visage. Sauf en cas de mission spéciale », explique au Parisienune source policière énumérant les cas particuliers des policiers des services d’intervention, de la lutte antiterroriste, et du contre-espionnage.

Ces dispositions sont détaillées dans une circulaire du 23 décembre 2008 : « Les policiers ne peuvent donc s’opposer à l’enregistrement de leur image lorsqu’ils effectuent une mission.» Et de préciser : «Il est exclu d’interpeller pour cette raison la personne effectuant l’enregistrement, de lui retirer son matériel ou de détruire l’enregistrement ou son support». Me Delphine Meillet, spécialiste du droit à l'image nous le confirme : «Il n’y a pas de délit, donc pas d’interpellation ni de confiscation possible

«Oui, il est possible de publier sur Facebook ou n’importe quel autre réseau social des images, mais si le but est de vilipender, injurier la police, c’est strictement interdit par la loi»,

Si le motif de la diffusion est l’intérêt général, elle est donc autorisée. C’est d’ailleurs stipulé dans la circulaire de 2008 : «La liberté de l’information, qu’elle soit le fait de la presse ou d’un simple particulier prime sur le droit au respect de l’image ou de la vie privée dès lors que cette liberté n’est pas dévoyée par une atteinte à la dignité de la personne ou au secret de l’enquête ou de l’instruction. »

L’enquête devra donc déterminer si en diffusant en direct sur Facebook sa vidéo, Amal Bentounsi avait pour but de provoquer des commentaires haineux, ou si cette vidéo relève de l’intérêt général.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/amal-bentousi-interpellee-peut-on-diffuser-des-images-de-la-police-09-06-2017-7033830.php

#image #video #police #diffusion #liberté #acab #police #droit
 
Ça y est, les élections européennes démarrent.

Elles sont en général boudées alors que je trouve que ce sont les élections les plus importantes, les lois européennes prévalant sur les lois nationales. Et ce sont de vraies proportionnelles : dès qu'une liste à + de 5% des voix, elle a des sièges proportionnellement au nombre de voix reçues.

Pour rappel, c'est au niveau européen que se prennent des décisions aussi importantes que la régulation d'internet et la surveillance des citoyens ou encore le niveau d'engagement face à l'urgence climatique ainsi que l'interdiction des produits toxiques comme le Round-Up !

Alors, si vous pensez que l'état actuel des choses ne va pas et qu'il faut changer de direction, votez, c'est le moment !

#élections #europe #climat #liberté
 
Later posts Earlier posts